Retour en haut
Page : 1 2 ... 17 18 19 20

L'orthographe, ça se respecte.

# posté le mercredi 18 avril 2007 à 00:59:08 par delphiki :: Réflexion :: 14 commentaire(s)

Un article peut-être court, je ne sais pas encore, pour parler de mon ras-le-bol des fautes d'orthographe (volontaires ou non) que l'on trouve un peu partout de nos jours.
Je peux admettre être assez chiant parfois avec certaines personnes pour qu'elles se corrigent, mais je ne pense pas que cela soit vain. Un exemple simple et que tout le monde connaît est celui de la messagerie instantanée (style MSN), ou encore certains messages que l'on peut trouver dans les forums de discussion. N'est-ce pas désagréable à lire ? Moi je trouve. Bien sûr l'argument fatal est celui qui dit que l'on gagne du temps à écrire ainsi. Argument peu valable à mon goût, c'est juste une question d'habitude. Personnellement ayant l'habitude d'écrire l'intégralité de mes messages dans un français correct, j'ai déjà fait le test, j'ai beaucoup de mal à écrire en langage SMS. Il va de soi qu'une personne habituée à écrire en langage SMS aura plus de mal à écrire avec des mots complets et lisibles. Tout n'est donc qu'une question d'habitude, si on s'en donne la peine, il est relativement simple d'écrire dans un français correct tout aussi rapidement que quelqu'un le ferait dans un français abject.

Mais soit, passons cet exemple, prenons-nous en à ce que l'on retrouve dans la vie de tous les jours, en cours par exemple (pour ceux qui comme moi, sont étudiants). J'ai pu remarquer à de (trop) nombreuses reprises un nombre important de fautes d'orthographe faites par mes professeurs (ceux-là même étant censés avoir des doctorats et des diplômes à ne plus savoir quoi en faire). Pour la petite anecdote, je me suis même un jour permis de me lever et d'aller corriger avec une craie rouge des fautes de conjugaison assez horribles, engendrées par ma prof du moment. Elle m'a juste regardé et dit "ah oui, tu as raison", comme si de rien n'était. Autre exemple, assez flagrant, les fautes retrouvées dans nos sujets de partiels de cette année. Je n'ai plus les fautes exactes en tête mais je crois bien me souvenir de choses dans le style : des "on" remplacés par des "ont" ou inversement, des "é" remplacés par des "er" (ou inversement là encore), etc. Je trouve quand même ça grave d'oublier des règles de bases comme celles-ci que l'on est censé avoir apprises en primaire. Même en imaginant que cela soit une faute d'inattention (cela arrive à tout le monde, bien évidement), une relecture n'aurait-elle pas permis de corriger ces (simples) erreurs ? Bref, je ne vais pas non plus m'acharner sur mes professeurs, car ils sont malheureusement loin d'être les pires, même si cela n'excuse pas tout.

J'ai parmi mes amis et contacts, de nombreuses personnes qui écrivent dans ce style de langage que je blâme. Ils savent que je suis chiant avec l'orthographe, mais je ne leur dis plus, je pense qu'ils sont assez au courant comme ça. Ceci étant dit, je n'ai absolument pas la prétention d'écrire avec la plus pure perfection dans la langue de Molière (preuve en est, en me relisant, j'ai corrigé deux fautes), mais j'aspire néanmoins à écrire le plus correctement possible.

Je vais juste finir sur cette phrase que j'ai lu pour la première fois dans un message d'un certain MAX-k (que je salue au passage, même si je ne sais pas du tout ce qu'il devient) il y a de cela plusieurs années déjà, mais dont je me rappelle encore :

"Je n'écris pas sans faute, mais pas cent fautes non plus."


Big Brother Is Watching You !

# posté le lundi 16 avril 2007 à 21:06:39 par delphiki :: Le Site :: 0 commentaire(s)

Vu que je suis actuellement dans le pays des puddings, du thé et du bacon, j'ai mis en place comme moyen pour communiquer, une interface, permettant de voir ce que filme ma webcam, quand celle-ci est en marche.

Voici un aperçu de ce que cela donne :

http://www.lackofinspiration.com/img_cam/httpcam_1.jpg

La qualité n'est pas exceptionnelle, mais ça reste acceptable.
Pour voir ce que cela donne en live, c'est par ici, et un lien dans le menu de gauche vous permet aussi d'y accèder directement.

EDIT: je viens d'ajouter la page des plugins de recherche pour Firefox, et aussi de retoucher un peu le design.


Quelques ajouts

# posté le vendredi 6 avril 2007 à 02:18:09 par delphiki :: Le Site :: 0 commentaire(s)

Deux petites choses ont été ajoutées :

Et je continue à travailler sur le reste.


Frédéric Beigbeder : un style particulier mais jubilatoire...

# posté le samedi 24 mars 2007 à 15:05:45 par delphiki :: Culture :: 0 commentaire(s)

http://delphiki.free.fr/blog/images/Frederic_Beigbeder.jpg

Un ami (il se reconnaîtra), m'a fait découvrir "un auteur" que je ne connaissais que de nom, mais dont l'histoire m'échappait totalement, et je l'en remercie véritablement ! Cet auteur, c'est, vous l'aurez compris, Frédéric Beigbeder, ancien publicitaire reconverti en écrivain/critique littéraire (entre autres). Et l'oeuvre ou plutôt le chef d'oeuvre de Beigbeder dont je vais vous parler est réellement un délice à lire. Il s'agit bien sûr du livre qui fit sa renommée, 99 Francs (renommé plus tard 14.99 € avec, vous vous en doutez je pense, le passage à l'euro).

Le style est particulièrement cru mais audacieux. L'auteur le dit lui même, il a écrit ce livre pour se faire virer de l'agence publicitaire pour laquelle il travaillait à l'époque. Il y décrit tout du long la déchéance du monde publicitaire, ce monde de luxe et de débauche : la drogue, les femmes, en passant même par le meutre. Le livre est plutôt sombre, mais toujours marqué d'une pointe de cynisme. On y découvre ainsi les mécanismes de la pub, toutes ces choses mises en oeuvre pour que vous ayez envie d'acheter, de consommer, tous les scénarios rédigés "à l'arrache" sous l'influence de la drogue qui se retrouvent au final sur nos écrans de télévision, nos affiches publicitaires, etc. L'auteur décrit aussi la vie d'un homme (sa vie) seul et perdu qui se cherche sans véritablement savoir où il va.

Je pense que je ne vais pas en dire plus quant à l'histoire et vous laisser le découvrir par vous-même, si vous avez envie de le lire bien sûr (ça aussi c'est de la pub). Croyez moi, vous ne le regretterez pas si vous aimez le style ! (Vous aurez le droit de venir vous plaindre ici si ce n'est pas le cas :p )

99 Francs : le film...


J'ai par le plus grand des hasards entendu parler récemment qu'un film allait sortir sur le thème du livre, avec comme acteur principal Jean Dujardin dont voici le teaser (vu sur le Le blog d'Olivier) :






La vue de cette bande annonce ne m'inspire guère. Pour un livre qui se veut relativement sombre, le film me parait bien trop axé sur la comédie et j'ai personnellement peur d'être déçu par cette adpation cinématographie. Enfin nous verrons bien, peut-être serai-je agréablement surpris, même si j'en doute.

Voilà, je crois avoir dit le principal, à vous de juger, ou de me dire ce que vous en avez pensé si vous l'avez déjà lu !


Mathématiques : découverte ou invention ?

# posté le dimanche 28 janvier 2007 à 03:41:03 par delphiki :: Réflexion :: 11 commentaire(s)

Découverte, vous ne me ferez pas changer d'avis là-dessus !
J'ai depuis longtemps eu envie d'écrire sur ce sujet qui peut mener à un débat intéressant. L'homme a-t-il inventé ou découvert les mathématiques ? Ne me demandez pas pourquoi c'est cette nuit à 3h28 du matin que je me lance dans la rédaction de ce billet, c'est comme ça, c'est tout.

Bref, revenons-en à nos moutons. Je me rappelle il y a quelques années quand mon prof de philo nous avait parlé de ce débat, et nous avait démontré que l'homme n'avait pas inventé les mathématiques. Et pour moi aussi, c'est indéniable, l'homme n'a fait que découvrir les mathématiques, il ne les a en rien inventées.
Prenons un exemple tout simple, l'addition. Un et un font deux (j'espère que je ne vous apprends rien), est-ce l'homme qui a déterminé cela comme tel ? Non, assurément, c'est un fait, une pomme plus une autre pomme, cela nous fait un total de deux pommes. Ca peut sembler véritablement idiot dit comme cela, mais c'est pourtant vrai. Un autre exemple, géométrique cette fois. Comme vous le savez aussi, la somme des angles d'un triangle fait 180°, dans ce cas encore, c'est un fait, ce n'est pas l'homme qui en a décidé ainsi, que ce dernier existe ou pas ne change pas ce qui est. L'homme n'a fait que découvir cette propriété.

Bien sûr, il est évident que sans l'homme les mathématiques ne resteraient qu'un outil inerte et sans utilité, et dont l'existence ne servirait à rien. Mais ce n'est pas pour autant qu'elles n'existeraient pas. Un cercle reste un cercle, avec ou sans notre présence et il en va de même pour n'importe quelle figure géométrique. L'homme passe son temps à rechercher et découvrir des propriétés mathématiques ou à les établir, mais pas à les inventer, cela serait absurde. Qu'ont fait Pythagore & cie durant l'Antiquité (désolé de faire resurgir ces souvenirs :p ) ? Ils n'ont eu de cesse d'établir des propriétés au fil de leurs découvertes.

J'ai effectué une brève recherche et je suis tombé sur cette page. Beaucoup d'arguments sont avancés pour l'invention des mathématiques par l'homme, mais très peu voire aucun ne me semblent réellement convainquants. Certains avancent l'exemple des nombres complexes :

[...]les nombres complexes ont été créés afin de palier l'incohérence que constituait la modélisation d'un certain nombre de phénomènes physiques (e.g. trajectoires paraboliques...) : certaines équations n'avaient pas de solutions (discriminant négatif par exemple), or, il y avait bien un phénomène physique : l'objet suivait bien une trajectoire! Alors, il fallut, soit changer le modèle (pourtant efficace), soit trouver des solutions à cette équation (création de l'ensemble des complexes). Cet ensemble n'a pas été "découvert", mais défini (donc inventé) par les mathématiciens!

Mais là encore, je ne suis pas d'accord, l'homme invente un outil "non-mathématique" à proprement parler, car étant arrangé pour coller à un phénomène.
Je sais que ces arguments peuvent être nombreux, mais personnellement, je n'en vois aucun qui me fasse véritablement douter de ce en quoi je suis convaincu.

Je ne vois pas quoi rajouter de plus, je pense avoir dit ce que j'avais à dire, même si je ne sais pas si je l'ai bien fait. A vous de me dire ce que vous en pensez.


Page : 1 2 ... 17 18 19 20